L’accessoire le plus rare du Game Boy refait surface après presque 30 ans

L’accessoire le plus rare du Game Boy refait surface après presque 30 ans

L’un des périphériques de jeux vidéo les plus mystérieux de tous les temps est enfin apparu, grâce au travail de l’historien Liam Robertson. Connu sous le nom de WorkBoy.

Les fans hardcore de Nintendo sont au courant de nombreux périphériques bizarres qui ont été lancés pour le Game Boy au cours de sa durée de vie de dix ans. Cela va de celles que Nintendo a elle-même produites, telles que la caméra Game Boy, à des offres tierces plus obscures, telles qu’une machine à coudre connectée à Game Boy qui a aidé les utilisateurs à semer des designs Nintendo exclusifs. Dans la plupart des cas, ces périphériques restent disponibles à ce jour sous une forme ou une autre. Cependant, ce n’est pas le cas des périphériques les plus rares du système, dont le WorkBoy.

Le WorkBoy est un ensemble clavier et cartouche qui transforme le Game Boy en « assistant numérique personnel ». Alors que le WorkBoy a suscité un certain enthousiasme dans les magazines de jeux en 1992, il n’a finalement jamais été mis sur le marché. Cela l’a laissé languir jusqu’à ce que Robertson commence récemment, à rechercher l’appareil. Finalement, il a pu entrer en contanct avec Frank Ballouz, l’homme qui avait autrefois supervisé la production du WorkBoy. Il s’est avéré que Ballouz avait un seul prototype WorkBoy restant dans son bureau, et il l’a expédié à Robertson pour qu’il l’examine.

Même après avoir reçu l’unité, Robertson a rencontré un problème majeur. Le WorkBoy nécessitait à la fois une cartouche et un clavier pour fonctionner, et Robertson n’avait que le clavier.

Les fans pourraient se demander pourquoi le WorkBoy a été mis au rebut avant sa sortie, si tous ses composants étaient fonctionnels. Selon Ballouz, la baisse imminente du prix de Nintendo pour le Game Boy aurait pour conséquence que le WorkBoy coûterait plus cher que le système lui-même. De plus, un accident de fabrication au Japon a fait que les composants essentiels du WorkBoy sont devenus beaucoup plus chers. Ensemble, ces obstacles ont conduit l’équipe à l’arrêter définitivement.

Noscox
[CEO, Responsable Relations Publics et Presse, Président de l'Association WEB.E-Force, Animateur de l'Emission MEGALIVE]

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

vous pouvez utiliser HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Lost Password

Sign Up

fr_FRFR_FR