Resident Evil : Infinite Darkness maintenant disponible

Resident Evil : Infinite Darkness maintenant disponible

Netflix a officiellement sorti la série animée Resident Evil : Infinite Darkness .

“Des années après les horreurs de Raccoon City, Leon et Claire se retrouvent consumés par une sombre conspiration lorsqu’une attaque virale ravage la Maison Blanche”, lit-on dans la description de Netflix.

La série comporte quatre parties qui totalisent 105 minutes. Il met en vedette Nick Apostolides, Stephanie Panisello, Ray Chase.

Voici un aperçu de Resident Evil : Infinite Darkness :

Connu comme l’étalon-or des jeux d’horreur de survie avec plus de 100 millions d’unités de la série de jeux expédiées dans le monde, Resident Evil a maintenant été transformé en une série animée CG originale de Netflix.

Cette série est prévue pour un lancement mondial en 2021 exclusivement sur Netflix. Trois ans après le film CG Resident Evil: Vendetta sorti en 2017 , la technologie a encore évolué, créant les bases d’une nouvelle série d’animation 3D sans précédent.

Depuis la sortie du premier jeu en 1996 sur Sony PlayStation, la série Resident Evil approche de son 25e anniversaire. La série continuant d’évoluer même maintenant, un nouveau titre s’inscrit dans l’histoire de la série. Cette série s’intitule Resident Evil : Infinite Darkness .

Cette nouvelle série sera produite et supervisée par Hiroyuki Kobayashi de Capcom, qui est responsable de la création de nombreux titres de la série Resident Evil . TMS Entertainment, qui a donné naissance à diverses séries animées, produira la série, tandis que Quebico, dirigé par Kei Miyamoto, le producteur de Resident Evil: Vendetta , sera en charge de la production complète de l’animation 3D CG.

Ce sera une série d’action d’horreur basée sur les histoires des deux personnages populaires, Leon S. Kennedy et Claire Redfield. En ajoutant du suspense dans des scènes d’action dynamiques, cette série révélera un monde Resident Evil comme jamais vu auparavant.

[CEO, Responsable Relations Publics et Presse]

Laisser une réponse