L’ancien concepteur de Capcom déteste la pochette Mega Man américaine

L’ancien concepteur de Capcom déteste la pochette Mega Man américaine

Concevoir la pochette d’un jeu vidéo est une opération délicate. Si cela est fait correctement, vous pouvez produire quelque chose de mémorable, accrocheur et attrayant qui garantit que les gens non seulement achèteront votre titre tant travaillé, mais s’en souviendront longtemps dans le futur.

Il suffit de penser à certaines des couvertures de jeux classiques que nous connaissons et aimons tous – la simplicité du Super Mario BrosSonic the Hedgehog , à des exemples plus modernes comme la majesté de Breath of the Wild . Toutefois, vous pouvez vous retrouver avec quelque chose de risible, indiciblement terribles. C’est le cas de la pochette nord-américaine de la version NES de Mega Man 1 . C’est… eh bien, regardez-le.

 

Je ne sais même pas par où commencer avec celui-ci. Il est difficile de croire que quelqu’un, même à distance, impliqué dans la production de cet art ait jamais saisi le jeu pendant plus de vingt secondes.

Il ressemble tout sauf à un jeune cyborg courageux, la on dirait un homme d’âge moyen obligé de se cosplayer en astronaute pour la fête d’anniversaire de son fils. Il a un visage qui suggère qu’il vient d’inhaler une bouffée de flatulence de quelqu’un, tout en suçant un citron particulièrement acide. Plutôt que d’avoir un canon à bras intégré, un élément clé de la conception, il a un pistolet ordinaire dans sa main, ce qui est juste comique.

C’est pour toutes ces raisons et plus encore que cette couverture est devenue une légende, critiquée à juste titre par des personnalités du jeu vidéo. Comme le rapporte NintendoLife , l’ancien concepteur de Capcom, Yoshiki Okamoto, a des sentiments assez forts à propos de cette pochette atroce.

« Okamoto – qui a travaillé sur des titres légendaires comme  Final Fight  et  Street Fighter II  – explique que, si cela avait été sa décision, il aurait détruit la couverture avant qu’elle n’entre en production », indique le rapport.

Il décrit ainsi la couverture : « Ainsi, la version d’outre-mer de Mega Man [est] un vieil homme en collants bleus portant un casque. Il est debout dans une posture de crabe courbé avec un tube à la main. Et je ne pouvais pas croire que cela était autorisé à se produire. Je suis sûr que tout le monde déteste ça ! Je veux dire, nous avons fait ce jeu ensemble, vous savez. Mais parce qu’il devait traverser l’océan , nous avons dû écouter les opinions du personnel marketing là-bas »

Pourtant, la couverture doit avoir ses fans, car Mega Man était un succès, et la série continue à ce jour – heureusement, avec des illustrations rectifiées pour toutes les entrées suivantes. Soyez béni, Capcom.

[CEO, Responsable Relations Publics et Presse]

Laisser une réponse