Toshihiro Nagoshi et Daisuke Sato quittent SEGA et Ryu Ga Gotoku Studio

Toshihiro Nagoshi et Daisuke Sato quittent SEGA et Ryu Ga Gotoku Studio

2021 est le 10e anniversaire de Ryu Ga Gotoku Studio, et le développeur derrière la série Yakuza vient de confirmer qu’il passera à une nouvelle structure. Cette annonce intervient à peine 2 semaines après la sortie de Lost Judgment , qui poursuit l’histoire de Takayuki Yagami et de son partenaire Masaharu Kaito.

Plus tôt dans la journée, il a été confirmé qu’une suite de Yakuza : Like A Dragon est actuellement en développement au Ryu Ga Gotoku Studio. Il poursuivra l’histoire d’Ichiban Kasuga, qui a succédé à Kazuma Kiryu en tant que protagoniste de la série Yakuza . Cette suite s’appuiera probablement sur le nouveau système de combat introduit dans Like A Dragon , alors que la série achève sa transition d’un bagarreur à un RPG au tour par tour.

Il est confirmé que Toshihiro Nagoshi et Daisuke Sato quitteront SEGA, et tous deux ont eu quelques mots à partager avec le public. Nagoshi remercie les fans d’avoir soutenu la série Yakuza au fil des ans, ainsi que ses collègues pour leur travail sur la franchise. Il mentionne qu’un nouveau studio Ryu Ga Gotoku est né et qu’il continuera à s’appuyer sur les bases de cette série. Il demande aux membres actuels de RGG Studio de continuer à se mettre au défi et demande aux fans de continuer à les soutenir.

Le prochain message est de Daisuke Sato qui mentionne que le producteur de la série Yokoyama assumera désormais le poste de responsable du studio. Sato était impliqué dans la franchise Yakuza depuis le début et a été à la tête de RGG Studio pendant 9 ans. Sato pense que le studio peut porter cet élan pour atteindre de plus hauts sommets. Il remercie ensuite le public ainsi que tous ceux qui ont travaillé sur la série Yakuza , et attend maintenant avec impatience les nouveaux titres créés par Ryu Ga Gotoku Studio en tant que fan.

Quoi qu’il en soit, l’avenir de la franchise Yakuza s’annonce plus brillant que jamais, il est donc logique que les chefs de studio vétérans recherchent de nouveaux défis.

[CEO, Responsable Relations Publics et Presse]

Laisser une réponse