Close

Login

Close

Register

Close

Lost Password

LES PODCASTS DU MOMENT

TEST : LES SCHTROUMPFS – MISSION MALFEUILLE

Quoi de mieux pour prendre du plaisir à jouer que de mêler vieux souvenirs d’enfance et bon jeu-video ? C’est ce que tente le jeu LES SCHTROUMPFS : MISSION MALFEUILLE !

Mais ! Comment se fait-il que le monde des Schtroumpfs est ravagé par une maladie arboricole inconnue qui rend la flore malade ? Tel est le point de départ de ce jeu basé sur les célèbres personnages des Schtroumpfs : alors que la forêt, le village, et bien d’autres endroits sont contaminés par une maladie inconnue, mission est données aux petits personnages bleus et blancs de partir à l’aventure pour découvrir qui est derrière tout ça, et soigner les plantes malades au passage.

20211125 150924955 iOS

C’est mignon et coloré

LES SCHTROUMPFS : MISSION MALFEUILLE !

 

Un jeu de plateforme classique mais efficace

L’aventure commence par une petites scène d’introduction, et un petit tutoriel rapide pour faire connaissance avec notre principale arme : le VAPORISASCHTROUMPF ! Au début du jeu, il permet de « soigner » les plantes et de combattre les petits monstres apparus avec la maladie, mais il se développe au fur et à mesure de l’aventure grâce au Schtroumpf bricoleur, pour devenir un planeur, une fusée et bien d’autres encore ! Grâce à cet équipement, et aux améliorations que l’on peut faire, on va pouvoir marcher, sprinter, voler, planer, aspirer,…. tout au long du jeu pour parcourir les monde merveilleux des Schtroulmpfs.

Si le jeu est assez classique dans la forme, avec des sauts de plateforme en plateforme en « 2D », des (petites) énigmes à résoudre pour avancer dans les niveaux, et quelques combats plus amusants que coriaces, le fond est quand même assez poussé pour un jeu qui se veut à la fois pour les enfants et les adultes. Certains passages sont assez retors (les passages de sauts sur des ballons volants m’ont causé du fil à retordre, la faute à une certaine imprécision dans la zone d’atterrissage), et il y a un coté « crafting » intéressant qui permet de débloquer des compétences pour son arme, ou pour améliorer sa vie.

Quoi de mieux pour prendre du plaisir à jouer que de mêler vieux souvenirs d’enfance et bon jeu-video ? C’est ce que tente le jeu LES SCHTROUMPFS : MISSION MALFEUILLE !

Un menu simple et efficace et beaucoup d’aides à l’écran 

Quoi de mieux pour prendre du plaisir à jouer que de mêler vieux souvenirs d’enfance et bon jeu-video ? C’est ce que tente le jeu LES SCHTROUMPFS : MISSION MALFEUILLE !

En parlant de « vie », il y a bien des petits « cœurs » qui diminuent quand on tombe ou quand on se fait toucher, mais lorsqu’il n’y en a plus, on recommence (presque) de là où on s’est arrêté… pas de vraie difficulté donc, afin de contenter les joueurs les plus jeunes qui n’auront pas à forcément passer par la case « récolte » d’objets pour améliorer son équipement. Car la progression du jeu se fait naturellement, et le Schtroumpf bricoleur améliore automatiquement l’arme en fonctionne du monde que l’on va devoir traverser. A noter que l’on change aussi de personnage selon l’avancée de l’histoire, mais que le gameplay ne varie pas d’un iota, dommage !

LES SCHTROUMPFS : MISSION MALFEUILLE !

Des passages 2D bien faits malgré un graphisme un peu simple

LES SCHTROUMPFS : MISSION MALFEUILLE !

 

Un jeu soigné mais pas dénué de défauts

Niveau gameplay justement, il est plaisant, notamment avec beaucoup d’item à récupérer et débloquer en soignant certaines plantes, de certaines façons différentes), mais quelques soucis viennent entacher l’expérience de jeu : les mondes sont un peu trop fermés et dirigistes (un signe à l’écran indique l’endroit où se rendre, et des papillons disposés sur le chemin indiquent comment y accéder), il y a quelques soucis de caméra (placement qui gène la vue dans de rares occasions toutefois) et des imprécisions dans l’estimation de la zone d’atterrissage qui fait que l’on va tomber juste à côté du ballon ou du champignon que l’on souhaite atteindre. Cela n’ai pas vrai dans les passages en »2D », qui, eux, sont très bien faits.

LES SCHTROUMPFS : MISSION MALFEUILLE !

Un peu toujours les mêmes « boss » en plus de certains passages sombres et peu attractifs 

LES SCHTROUMPFS : MISSION MALFEUILLE !

Le personnage évolue un peu trop lentement dans l’environnement, et même le mode sprint, qui fait avancer un peu plus vite, ne dure pas assez longtemps, la faute à une réserve de gaz dans notre arme qui s’épuise très rapidement. Cela conduit à une sensation de redondance dans les actions, d’autant que l’objectif est toujours le même : sauver un Schtroumpf d’une plante qui l’aura avalée, en faisant encore et toujours les mêmes actions. Dommage, un peu plus de variété aurait été le bienvenue.

Les ennemis ne sont pas coriaces, pas très variés, et les actions pour les battre sont simples (et efficaces, certes). Sans doute pour ne pas perdre les plus jeunes joueurs ! On fini donc le jeu assez rapidement, si l’on décide de ne pas soigner toutes les plantes (il y a un pourcentage réalisé par monde) ou de ne pas récolter tous les items pour améliorer son arme. Par contre, tout faire à 100 % demandera plus de temps, et c’est tant mieux pour les platineurs que nous sommes !

LES SCHTROUMPFS : MISSION MALFEUILLE !

Quelques soucis avec une caméra qui ne se placent pas toujours dans le sens de l’action

LES SCHTROUMPFS : MISSION MALFEUILLE !

 

Niveau graphismes et ambiance sonore, on retrouve de bons doublages, une musique douce qui colle bien au thème et à l’ambiance, et les graphismes sont mignons, fins et colorés (sauf certains passages assez sombres, qui n’ont pas de charme particulier). C’est joli, verdoyant, mais pas non plus digne des consoles de dernière génération (voire même de la génération précédente). Mais c’est enchanteur et cela rend justice aux Schtroumpfs, qui n’ont pas besoin de plus !

LES SCHTROUMPFS : MISSION MALFEUILLE !

Un village contaminé ! Des méchants… pas vraiment méchants…

LES SCHTROUMPFS : MISSION MALFEUILLE !

CONCLUSION

Un titre adorable, mignon et agréable à prendre en mains malgré un côté un peu simple (mais pas simpliste) et répétitif. On parcourt le monde avec sympathie, on se prend au jeu d’améliorer son arme et l’on traverse les mondes avec plaisir. Mais à vouloir contenter les jeunes joueurs et les plus anciens, le jeu perd un peu des deux en route : la faute à une redondance lassante pour les plus grands, et à quelques défauts qui peuvent faire rager les plus jeunes.

EVALUATION DE LA REDAC

6.4
10
Bien
SON
6
GRAPHISME
7
ANIMATION
8
JOUABILITE
5
INTERET
6
Les plus
  • Coloré et mignon
  • Une ambiance agréable avec sa direction artistique verdoyante et respectant la BD
  • Difficulté correcte
LES MOINS
  • Une réalisation globale un peu datée
  • Quelques passages hasardeux
  • Des soucis de caméra

Partager :

Autres articles