Close

Login

Close

Register

Close

Lost Password

LES PODCASTS DU MOMENT

TEST : DYNASTY WARRIORS 9 EMPIRES

Dynasty Warriors 9 : Empires est l’adaptation « Empires » du titre Dynasty Warriors 9.  Cet opus a déjà fait son entrée au Japon depuis le 23 décembre 2021 et dans le reste du monde depuis le 15 février 2022 ! Que vaut-il ? Est-il l’épisode de trop ? Ou bien Koei Tecmo a-t-il compris que sa licence avait besoin d’un vent de fraicheur ? Toutes les réponses dans ce nouveau test.

L’unification de la chine !

Sous un air enchanteur accompagné d’une musique agréable souffle le vent de la guerre et de la conquête avec pour objectif l’unification de la Chine ! Pour commencer, commençons par un tutoriel afin d’apprendre les bases !  Celles-ci sont plutôt anecdotiques pour les habitués de la série mais raviront ceux qui la découvrent.

Même si le jeu est techniquement daté, il a le mérite de faire le café grâce à sa direction artistique traditionnelle et qu’on se le dise ! Le « Mode édition » et ultra fourni permet de créer l’officier parfait ! La guerre c’est bien. Ou non. Mais gérer un pays en expansion ne résulte pas seulement d’une succession de batailles mais demande des qualités de gestionnaire qui sont à la fois primordiales et importantes pour le bon fonctionnement d’une nation. En cela, « Dynasty Warriors 9 : Empires » a mis le paquet (Affaires intérieures, Affaires humaines, Diplomatie, Affaires militaires, Bataille, Acheter de l’équipement) mais une fois le dur labeur accompli…place au plaisir avec la possibilité de se promener en compagnie des protagonistes du jeu ou bien de se reposer jusqu’à la prochaine prise de décision ! Qui n’est que bien souvent un prétexte…pour échanger des politesses et renforcer les liens entre les officiers. Le jeu politique est un aspect à ne pas négliger. En effet, contrer ou prendre des décisions qui vont à l’encontre d’un membre plus haut gradé peut vous attirer des ennuis et quelques points de réputations.

DYNASTY WARRIORS 9 Empires 20220223180307

Une interface digne d’un dirigeant ou d’un ministre.

Dynasty Kingdom Universe

Lors des premières heures de jeu, je n’ai pas pu m’empêcher de constater une corrélation avec l’univers du manga « Kingdom » de Yasuhisa Hara, que ce soit dans l’univers dans lequel on évolue ou bien dans la direction artistique…

On pourrait même dire que Dynasty Warriors a inspiré à la création du manga car la licence « Dynasty Warriors » est bien plus ancienne. Mais que dire du gameplay ? Une multitude d’actions et de façon d’appréhender le champ de bataille vous tendent les bras et il n’est pas question de foncer dans le tas mais bien d’établir un plan de bataille et d’accomplir des objectifs qui pourront vous mener à une victoire future. Et de servir votre seigneur. Maintenir une bonne entente entre les troupes apportera réconfort et bénéfice dans vos projets de conquête. Sur le champ de bataille, le soutien d’un autre peloton peut s’avérer utile car les ennemis sont assez réactifs et ne reculent devant rien pour vous barrer la route avec des stratagèmes en tout genre (incendie, prise d’un checkpoint stratégique, renforcement des troupes, défense des murs d’enceinte). Heureusement votre personnage dispose de tout un panel de techniques et d’armes surpuissantes pour terrasser des légions entières sans sourciller. Oui parce qu’à force d’enchainer et de trancher les adversaires aussi facilement que du beurre, on se demande où est l’intérêt et le plaisir qui ne reflète qu’une technique de développement à bout de souffle. J’aimerais vraiment souligner quelque chose qui me parait n’être que du bon sens : même si les équuipes ont le dévouement nécessaire et l’envie de vouloir bien faire, malheureusement ils sont arrivés au bout de ce qui est possible avec leur moteur graphique. Et le seul moyen de renouveler l’intérêt serait de franchir ce cap qui, pour l’instant, leur permet seulement de stagner et maintenir la tête hors de l’eau.

DYNASTY WARRIORS 9 Empires 20220223183005

Seul contre tous.. Aucun problème

DYNASTY WARRIORS 9 Empires 20220223183658

omae wa mou shindeiru

Ça manque clairement du sentiment du devoir accompli et il est possible d’augmenter la difficulté pour dynamiser un peu l’ensemble mais on sera toujours plus avantagé que celui qui tient le fort et c’est tout un problème. Ce manque de piment, cette absence de challenge lasse…on aimerait devoir faire face à un minimum de résistance car souvent (en quinze minutes) la bataille est pliée. Retour au bercail… Le jeu n’est pas mauvais mais il est frustrant car nous sommes face à plein de promesses…encore une fois pour pas grand-chose. Il y a cependant quelques points positifs comme notamment la traduction L’invasion d’un autre territoire est un plaisir coupable auquel on se prête car cela est tellement satisfaisant d’étendre son royaume et de voir vos couleurs partout sur la carte des trois royaumes. La filouterie à coup de manigances est une arme redoutable ! Vous pouvez agir dans l’ombre pour soudoyer un officier adverse afin d’affaiblir le souverain en place et parfois certains passent même dans votre camp… Pour rejoindre votre cause !

DYNASTY WARRIORS 9 Empires 20220224000217

Entretenir de bonnes relations pour un avenir en paix

CONCLUSION

Dynasty Warriors 9 : Empires a les capacités de devenir le fer de lance de la série. Cependant, l'opus est beaucoup malmené par des techniques de développement qui peuvent ne plus sembler clairement plus aux normes des codes actuels. Ce qui n'assure rien de bon pour la série. Avec beaucoup d'améliorations au niveau du gameplay et énormément de volonté, cet opus s'en sort juste à bon compte. Il est clairement difficile d'entrevoir l'avenir du studio, il est urgent de proposer un véritable come-back tout en gardant toutes les bonnes idées comme le côté conquête et stratégie qui sont LA véritable force de proposition.

EVALUATION DE LA REDAC

6
10
Pas Mal
Son
7.5
Graphisme
5.5
Animation
5.5
Jouabilité
6.5
Intérêt
5
Les plus
  • Une multitude de scénario
  • Une bande-son agréable
  • Traduit enfin en français !
  • Un casting de protagonistes toujours fourni
  • Le côté stratégique et gestion bien amené
LES MOINS
  • Techniquement à bout de souffle
  • Une caméra frivole..

Partager :

Warmelin
[Rédacteur pour Jap'Anime également pour les Mega-Test, Fan de la licence RyuGaGotoku]

Autres articles