Close

Login

Close

Register

Close

Lost Password

LES PODCASTS DU MOMENT

L’avenir de Nagoshi Studio : Au-delà de SEGA et de Yakuza avec Toshihiro Nagoshi

Toshihiro Nagoshi, président et directeur représentant du studio de développement de jeux titulaire , a récemment été interviewé par IGN Japan et a parlé de l’avenir de sa nouvelle entreprise. Le mois dernier, NetEase a annoncé qu’il soutenait l’entreprise en plein essor. Lorsqu’on lui a demandé pourquoi NetEase avait été choisi comme partenaire, Nagoshi a déclaré que c’était « parce que ce sont des développeurs qui font des choses. Nous sommes également des développeurs, donc c’était formidable que nous puissions ressentir cette même ligne. »

Malgré cela, Nagoshi Studio prévoit de se concentrer sur les titres sur consoles mobiles que NetEase semble privilégier. Après des années avec SEGA en tant que source créative derrière la franchise à succès  Yakuza  , il est clair que Nagoshi vise à maintenir son objectif fondamental qui a fonctionné dans le passé tout en s’aventurant dans l’avenir du studio. « Eh bien, lorsque l’équipe et moi avons décidé de créer un nouveau studio, nous savions que nous laisserions derrière nous le contenu sur lequel nous travaillions auparavant. Mais j’ai aussi une forte attitude mentale et beaucoup d’idées que j’aimerais essayer, qui pourraient même surpasser mon travail précédent, donc j’étais convaincu que laisser l’ancienne série derrière moi me donnerait la chance d’essayer de nouvelles choses.

Aucune de ces nouvelles choses n’a de détails définitifs, jusqu’à présent, mais les idées principales sont : le drame, la portée mondiale, la pureté et la haute qualité. Lors de la discussion sur le cadre potentiel, Nagoshi a été cité comme disant: «Il doit y avoir quelque chose de plus fort, comme une histoire émotionnelle, ou l’équilibre entre le gameplay et la narration, et la qualité globale étant élevée. Donc, pour que notre prochain jeu soit un succès mondial, je ne pense pas que le cadre soit si important. Si le drame est bon, alors les gens en France seront émus par un film de Takeshi Kitano, et nous, au Japon, pourrons profiter d’un film indien. Si la qualité est bonne, n’importe qui, n’importe où, devrait pouvoir en profiter. Je veux revenir à cet élément pur de divertissement.

Partager :

Negan
[CEO des magazines MEGA Force - PLAY Mag et Président de l'association WEB.E-Force]

Autres articles