Close

Login

Close

Register

Close

Lost Password

LES PODCASTS DU MOMENT

TEST : EVIL DEAD THE GAME

Cela faisait une éternité que la licence Evil Dead n’avait pas bénéficié d’un jeu sur console de salon, le développeur Saber interactive prend le taureau par les cornes et nous propose une nouvelle adaptation axée sur le multijoueur. Le jeu ayant été repoussé d’une année, est ce que cela suffira à combler les manques ? Réponse dans ce nouveau Megatest Groovy !

Coup de fusil sur le contexte

La réputation de cette œuvre n’est sans doute plus à faire, après trois films iconiques mais aussi une série faisant suite aux péripéties du protagoniste Ash Williams. Il ne manquait plus que son retour sur nos consoles de salon après une éternité d’absence, longtemps habitué à la solitude avec des titres comme « Hail to the king » ou bien « A fistul of Boomstick » « Regenaration » changement de cap radical pour ce nouvel opus !

Sans pour autant oublier les joueurs qui préfèrent se la jouer en solo, ce titre a l’amabilité de couper la poire en deux (5 niveaux + 1 mystère pas encore disponible) qui retrace les aventures d’Ash et ses compères, avec des stages inspirés d’événements de la série ou des films de Sam Raimi. Ne comptez pas trop sur une aventure dantesque dans Evil Dead, la déception est au bout du chemin. Et pour le reste c’est du multi !

Un tutoriel comptant cinq petits niveaux plus ou moins difficiles et c’est terminé ! Néanmoins cela permet de débloquer des personnages comme « Le seigneur Arthur » ! Rien de plus qu’une mise en bouche pour laisser place aux joies du multijoueur en équipe. Fun avec des amis, ça vire rapidement à la catastrophe avec des joueurs aléatoires qui passent le plus clair de leur temps à fouiller les nombreuses habitations lugubres, à la recherche d’équipement pour dégommer du cadavéreux, sans se préoccuper plus que ça de l’objectif (chronométré je le rappelle).

 

Evil Dead the game Fear level

Un level design réussi comme lot de consolation

evil dead the game20220514174013 1653392959

Les illustrations du mode solo sont excellentes et représentent bien l’univers de l’œuvre

Il prendra votre âme mais pas que.

Pour compenser un manque plausible de contenu sans passer par la case « carte bancaire », Saber Interactive a pour mérite de proposer plusieurs modes. La plupart sont disponibles uniquement en ligne et sont dans la lignée de Dead by Daylight ou Friday 13th. Dans les deux équipes (les héros, les démons de kandar), les protagonistes ont pour but de retrouver des artefacts nécessaires (dague de kandar, page du nécronomicon) dans un temps limité, pour pouvoir refermer le portail qui donne sur le monde des démons de Kandar.

À la fois amusant et frustrant, le cœur balance : d’un côté nous avons des niveaux aux levels designs bluffants et d’un autre, on n’a pas vraiment le temps de profiter du décor. Le tout, toujours poussé par le temps imparti et la répétitivité du gameplay qui finit par avoir raison de notre patience. On s’ennuie à une vitesse incroyable malgré des mécaniques de jeu gore à la hauteur de ce que doit être Evil Dead, les nombreux easter-egg donnent tout de même le sourire.

8b85

Ce genre de détail qui donne envie de continuer..

fsdfs

De nombreux clins d’œil comme la fameuse cave qui emprisonne Henrietta

Qui dit « Evil Dead » dit boucherie sanglante et pour ça vous devriez apprécier le choix des armes (hache, tronçonneuse, pistolet, fusil, batte cloutée, machette) tout un arsenal pour trancher, découper en petit morceau les morts qui se dresseront sur votre chemin. Si le camp du bien est équipé pour faire face comme il se doit, les démons de kandar n’ont rien à envier avec ses trois équipes issues des différentes époques de la saga (Henrietta, Jumeau maléfique, Eligos) qui disposent tous de capacités démoniaques et de leur propre sbire. La map possède une superficie correcte, d’ailleurs d’autres extensions sont prévues mais que ce soit à pied ou en véhicule tous, les chemins mènent au Necronomicon.

L’avis sanglant (cinglant ?) de Spartan1777

Chez Mega-Force, il n’y a pas qu’un seul fan d’Evil Dead ! Car après une série TV dont la fin, dantesque, a laissé un goût d’inachevé, autant dire que cet opus était attendu !

Lorsque l’on lance le jeu, l’ambiance nous ramène aux heures de gloire de la saga, avec une bande son accrocheuse et des menus soignés. On va retrouver plusieurs modes de jeu : le tutoriel, efficace pour présenter les personnages, les ennemis, les armes et les possibilités de craft, puis nous retrouvons ensuite les missions solo et la partie multi, qui est l’axe principal de ce jeu.

Une fois le tutoriel passé, on se lance dans une partie solo, et cela démarre fort bien : la patte graphique est de bonne facture, avec des graphismes agréables qui rendent honneur à Evil Dead, tout comme la partie sonore, bien fichue. La partie crafting est agréable, il n’y a pas trop d’items à récupérer mais quand même assez pour diversifier les parties. Les améliorations que l’on peut apporter au gameplay fonctionnent, et le bestiaire (démoniaque ou humain) est à la hauteur des attentes. L’ambiance est donc au rendez-vous, et l’on retrouve nos iconiques personnages avec plaisir.

Mais, le tout reste en demi teinte. On est loin, au niveau du gameplay et des graphismes, d’un jeu purement « Next-gen » qui déboiterai notre rétine, ou qui inventerai de nouvelles façons de jouer. Et avec 5 petites missions solo, on reste sur notre faim !

La partie multijoueurs est du même acabit : on prend plaisir à jouer humains ou démons, car, ici, les variations de gameplay sont au rendez-vous, mais… il manque ce petit « plus » qui aurait décuplé le charme du jeu. Cela dit, on s’amuse, on rigole, et c’est déjà pas mal !

Mais le gros « hic », c’est la nécessité d’être connecté en permanence, qui gâche l’expérience : serveurs parfois en maintenance, un « Quick Resume » pétri de bugs,… et surtout, surtout, l’absence de checkpoint dans les niveaux solos rend parfois les parties frustrantes, à devoir tout recommencer début le début. Un moment agréable donc, mais avec des points qui fâchent !

CONCLUSION

Evil Dead : The Game n'est pas le jeu du siècle mais il a le mérite d'exister, je pense cependant que la licence aurait mérité un meilleur traitement notamment dans la façon de concevoir le multijoueur random. Dommage que le contenu solo soit secondaire car c'est malheureusement dans ce domaine qu'on peut prendre le temps d'explorer et de profiter un maximum de la réalisation et d'un chouïa de contexte scénaristique. Cependant bonne nouvelle malgré tout, le jeu s'agrémentera de nouveau contenu au fil du temps, et il débarquera également sur Switch. L'ambiance est top, en adéquation avec l'univers horrifique des films et de la série, mais le gameplay se veut trop expéditif. Un défaut, quand on sait que le level design en jette un max. La modélisation des personnages reste moyenne même sur next-gen, un élément qui n'a pas été corrigé pour l'instant. Ce nouvel opus rend hommage bien évidemment a la licence, il n'est pas catastrophique mais pas pour autant extraordinaire non plus. Un jeu sans trop de saveur en somme. N'hésitez pas à consulter notre Megadossier pour en savoir un peu sur les trois films de la saga Evil Dead.

EVALUATION DE LA REDAC

5.9
10
Pas Mal
Son
7
Graphisme
6.5
Animation
7
Jouabilité
6
Intérêt
3
Les plus
  • Fidèle a la saga
  • Amusant a plusieurs
  • Le mode solo est sympa
  • La difficulté du challenge dans les épisodes solo
LES MOINS
  • Pas beaucoup de niveau solo
  • On a pas le temps de profiter des décors
  • Le multi-random

Partager :

Warmelin
[Rédacteur pour Jap'Anime également pour les Mega-Test, Fan de la licence RyuGaGotoku]

Autres articles