Close

Login

Close

Register

Close

Lost Password

LES PODCASTS DU MOMENT
Capture d’écran (121)

Square Enix utilisera Crystal Dynamics et Eidos Money

Square Enix a annoncé en mai de cette année avoir conclu un accord avec Embracer Group pour vendre Crystal Dynamics, Eidos Montréal et Square Enix Montréal, ainsi que plus de 50 adresses IP pour 300 millions de dollars.

Le président de Square Enix, Yosuke Matsuda, lors du briefing sur les résultats financiers annuels du 13 mai qui vient d’être publié en anglais , a déclaré que l’argent ne sera pas utilisé sur NFT ou blockchain, mais sera plutôt utilisé pour améliorer ses « capacités de développement ».

« Plutôt que d’utiliser le produit de la cession dans de nouveaux domaines d’investissement tels que NFT et la blockchain, nous avons l’intention de les utiliser principalement pour financer nos efforts visant à favoriser une propriété intellectuelle solide et à améliorer nos capacités de développement dans notre segment principal du divertissement numérique », a déclaré Matsuda.

« Notre intention est d’entreprendre des efforts de collecte de fonds pour nos nouveaux domaines d’investissement distincts de ceux de notre cœur de métier, et nous envisageons diverses possibilités, y compris la création potentielle d’un CVC. »

Il a ajouté : « Nos documents donnent un aperçu et des détails sur la transaction, mais je note que son objectif principal était une réorientation de notre portefeuille. Nous avons surtout revisité nos portefeuilles de studios et de titres dans la perspective d’intensifier notre offre de titres en ligne que nous développer pour le marché nord-américain et européen.

« Nous voulons nous concentrer sur la création de nouveaux titres qui s’alignent sur notre stratégie, y compris ceux qui tirent parti de la nouvelle IP. La franchise Just Cause restera notre IP, et nous travaillons au développement d’un nouveau titre dans la franchise. »

« En plus de réorienter notre portefeuille, nous allons également améliorer notre fonction d’édition. Nous avons créé de nouveaux rôles de Chief Publishing Officer (CPO) et travaillerons à l’optimisation des processus de notre fonction d’édition et à la poursuite d’une gestion de groupe intégrée. « 

Partagez cet article

Rédaction MEGA Force
[Rédacteurs de la team MEGA Force]

Autres articles

0
0

    Laisser un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *

    Thanks for submitting your comment!