Close

Login

Close

Register

Close

Lost Password

LES PODCASTS DU MOMENT
Capture d’écran (121)

Rencontre découverte avec Gros Nenesse aux Pixel Days

L’art du paradoxe : telle est la voie vers la prise de risque. Toutefois, il faut reconnaître qu’avec Gros Nenesse, nous avons toujours été pris de court. Oui, camarades gamers, le gredin a tenté un mélange des plus osés où chaque élément est aux antipodes de l’autre. Un croisement des contraires qui, à l’inverse de la légende, ne sont pas conçus pour s’attirer.

Est-ce là une volonté ostentatoire vous diriez-vous en toute curiosité et, sans doute, en proie au doute ? Absolument pas les amis. Pour avoir discuté avec lui hors enregistrement lors des Pixel Days, le sieur incarnant Gros Nenesse est bien trop sympathique et accueillant pour se donner à de telles velléités.

“Mais qu’est-ce que cette singulière fusion, vils malandrins du NBK ?”. Pour ceux qui l’ignorent, le concept de cette chaîne YouTube allie paysannerie et retrogaming. Oui, vous avez bien lu ! Comment ça “improbable” ? Vous êtes à 1000 lieues d’imaginer et pourtant, si vous êtes néophyte, nous ne pouvons que vous engager à vous plonger dans cette virée campagnarde.

La déraison est en effet l’élément fondamental pour vous accueillir dans ce milieu dont l’apparence élitiste (purement faussée, soit dit en passant) est en mesure de repousser le pèlerin novice. Oui, le retrogaming est un manoir qui peut impressionner de prime abord tant ses halls sont immenses et ses pièces vertigineuses.

C’était sans compter sur la bienveillance des éclaireurs…

gros nenesse detoure027 e1663272618400

Le droit d’Nenesse

Jouer Gros Nenesse est synonyme d’apologie de 2 aubaines : l’une que vous découvrirez à travers cette interview et l’autre qui concerne directement le public. Et c’est là tout le paradoxe ! Incarner le rustique permet de dissiper les ténèbres du retrogaming, principalement pour la jeune génération.

C’est qu’il est fin le Nenesse ! Feignant la bonhomie un peu gauche de l’homme alcoolique du terroir, notre vidéaste enchaîne les quiproquos tout en proposant son expertise empreinte non pas de passéisme mais d’empirisme. Le spectateur, ébahi, assiste à un spectacle complètement bipolaire, ce qui est loin de déplaire ! Encore fallait-il y ajouter de la cohérence mais notre coquin du jour dispose, entre 2 binouzes, de plus d’un tour dans son sac.

Ainsi, en plus d’interpréter un franchouillard réellement attachant, l’aigrefin de l’image nous fait profiter de tous ses talents. Notamment graphiques, grâce à un crayonné précis où le burlesque, à l’instar des mises en scène, côtoie la finesse avec un soupçon d’espièglerie. Vous l’aurez compris : derrière une façade épurée se cache une profondeur certes souple mais parfaitement calibrée.

plus rvb

Incarner d’adresse

Qui est donc le protagoniste caché derrière Gros Nenesse ? Un garçon pétri de gentillesse et forgé par la passion. Un brin de timidité pour un sourire éclatant lorsqu’il s’agit d’évoquer les réminiscences de l’enfance, socle de la vocation. Forcément, le format de notre entrevue ne permet pas de tout évoquer. Une voie vers une future conversation encore plus approfondie ? Ce serait avec un immense plaisir !

En attendant, cet aperçu sera votre porte des étoiles vers un univers si particulier et si attendrissant. Une diégèse un peu folle dont la portée demeure essentielle dans le milieu vidéoludique, ne serait-ce que pour éviter la chute dans le puits de l’oubli.

Toujours au milieu du brouhaha chaleureux des Pixel Days, nous voilà tous les trois au sein d’une bulle dont le cycle est limité. Là se situent les enjeux et la nature du retrogaming : la symbiose entre personnes à travers l’exploitation des machines. Sans le côté pré-apocalyptique quand on y pense !

Cessons nos vagabondages et laissons l’ami Nenesse vous montrer en toute humilité à quel point son périlleux pari est relevé avec aisance. Chers lecteurs, la parole est à la défiance !

GN tracteur mouvement scaled e1663272596182

“Je me suis dit que les 2 univers n’allaient jamais matcher” – Gros Nenesse

NBK : “Gros Nenesse” d’accord, c’est bien, mais c’est quoi?

Gros Nenesse : “Gros Nenesse”, c’est le nom de la chaîne YouTube et c’est surtout le nom du personnage que j’incarne : un paysan vosgien qui récupère une salle d’arcade clandestine qui venait de son père d’après la Légende.

Donc il découvre des bornes d’arcade et il va se passionner pour ces jeux . A chaque vidéo, je vais parler de jeu d’arcade déguisé en Gros Nenesse. Il y a un peu de fiction, un peu de testing de jeux vidéo. Au fil du temps, la chaîne s’est ouverte à d’autres choses comme des let’s play ou du test de matos : ça peut être de la console portable, de salon, des accessoires. Le tout avec la thématique du retrogaming en général.

NBK : Et comment tu en es venu à la création du personnage ?

Gros Nenesse : Alors parce qu’en fait j’avais la trouille ! Je voulais parler sur YouTube de retrogaming, c’est ce que je voulais faire depuis longtemps. Mais j’avais la trouille de parler au naturel , de parler face caméra comme ça, moi-même, ça me faisait un petit peu peur…ce qui n’est plus le cas maintenant !

Mais à l’époque il fallait que je me réfugie dans un personnage. Et donc j’ai pris celui que j’incarnais déjà avec mes copains à l’époque. On faisait des courts métrages et on faisait souvent des bûcherons ou des paysans vosgiens qui étaient un peu portés sur la bouteille. Voilà un personnage très caricatural et ça me rendait beaucoup plus à l’aise. Mais au début, je me suis dit que les 2 univers n’allaient jamais matcher.

Le jeu vidéo et le paysan vosgien…mais quel rapport ? Puis je me suis dit qu’après tout, la rencontre de 2 univers qui n’ont rien à voir, ça serait ça l’originalité de la chaîne.

Super Paysan scaled e1663272493394

“Gros Nenesse, c’est quoi comme gamer ?” – NBK

NBK : Et ça fait combien de temps que tu es dans le game ?

Gros Nenesse : Cela fait cinq ans maintenant (il réfléchit)… Voire même plus : on va sur la sixième année là !

NBK: Tu as d’autres concepts que tu aimerais mettre en place ?

Gros Nenesse : Là je ne sais pas, j’ai déjà fait un petit peu le tour… C’est pour ça que, parfois, je parle de trucs qui n’ont rien à voir !

Je ne sais pas en fait. Je pense que si j’arrive à faire plus d’épisodes scénarisés, ce serait déjà bien !

NBK : Et quand tu parles de retrogaming, tu parles de quelles machines ? 

Gros Nenesse : Eh bien, ça peut être de tout. C’est vrai qu’à la base, c’était surtout de l’arcade. Désormais, ça peut être de l’Atari ST, de la console portable…il n’y a vraiment pas de limite. Après, personnellement, j’ai plus d’affinités avec la période se situant entre 1990 et 1996. Le contenu est surtout axé sur cette période 16-bit. Mais ça peut être un peu avant, ça peut être un peu après à l’occasion !

NBK : Et toi tu te définis comment en 2022 ? Gros Nenesse, c’est quoi comme gamer ? 

Gros Nénesse : Wouah ! (il se marre) Alors c’est du jeu rapide parce qu’en 2022, il a beaucoup de choses à faire l’Gros Nenesse ! Entre la famille, la maison, le travail et YouTube, qui est donc une passion, ça va être des jeux rapides. Des jeux que l’on peut lancer tout de suite sans attente de téléchargements, de tutoriels à rallonge…

Donc, forcément, on retrouvera encore du jeu typé “arcade” !

IMG 4389 scaled e1663272507236

“Ce n’est plus comme avant” – Gros Nenesse

NBK : Et c’est quoi ton plus beau souvenir de gamer ?

Gros Nenesse : Alors, c’est peut-être pas le plus beau mais c’est celui qui me vient à l’esprit maintenant. C’est peut-être la découverte de Mortal Kombat en arcade. Le jeu venait de sortir, j’avais douze ans, j’ai vu la borne dans la salle de jeux. J’étais…j’étais comme un fou ! Les graphismes avaient l’air réalistes. Il y avait du sang et du son qui amenaient une ambiance incroyable. Un peu gore, un peu dark !

Je me suis dit “c’est génial !”, ça n’avait rien à voir avec tout ce que j’avais vu sur les consoles. Oui, c’est peut-être ça la grosse claque car sur toutes les versions console, Mortal Kombat était bien en dessous. Je me suis dit que l’arcade, c’est quand même quelque chose.

 C’est peut-être ça mon plus gros souvenir retro.

NBK : Est-ce que tu penses que l’arcade est un concept éternel ou c’est en perdition ?

Gros Nenesse : En perdition malheureusement. Mais le jeu typé arcade, on en aura toujours. Enfin j’espère ! Par contre pour les salles d’arcade comme on les a connues…c’est pas…c’est pas évident. 

J’ai l’impression que maintenant ça va être vraiment les passionnés qui vont avoir leur borne à la maison. Mais des lieux dédiés à l’arcade…

Il y en a encore, heureusement ! Mais ce n’est plus comme avant. Quand tu allais dans une fête foraine, il y avait forcément un camion complet de bornes d’arcade. Maintenant, ça devient rare !

IMG 5681 scaled e1663272525186

“Je parle exclusivement de jeux peu connus” – Gros Nenesse

NBK : Est-ce que tu penses que parler de retrogaming est un peu une forme de préservation du patrimoine vidéoludique ? 

Gros Nenesse : Ah oui, c’est sûr ! D’ailleurs, c’est vrai que je n’en ai pas parlé : à la base, dans mes vidéos, le but était de parler de jeux d’arcade qui étaient méconnus. Je parle exclusivement de jeux peu connus. C’est vrai que je ne veux pas parler de Street Fighter ou de Mortal Kombat parce que justement d’autres en ont déjà parlé. Je me concentre en tout cas sur les jeux méconnus mais qui sont intéressants.

NBK : Nous en sommes à la dernière question et c’est notre favorite ! Gros Nenesse : le mot de la fin? 

Gros Nénesse : Eh ben le mot de la fin… “Trayeuse électrique !”.

(Rires)

NBK : En fait, ça fait deux fois aujourd’hui que nous nous faisons sécher sur cette question ! Alors là, le point est pour toi ! Cyril Devret nous a eus aussi tout à l’heure. En cinq ans d’interviews, vous êtes les 2 premiers !!!  Un grand merci à toi ! « 

C’est ainsi que notre aventure rurale prit fin. Les salutations sont chaleureuses, les derniers échanges similaires à une communion.

À nouveau, c’est tout un microcosme indispensable au macrocosme que nous venons de quitter. Pas pour longtemps, évidemment.

L’engouement est intemporel.

zyro image scaled

Partagez cet article

Fans du Beat'em Up, de SEGA ou encore de Nostalgeek, une chose vous réunit : vous êtes la Pop Culture [Responsable Relations Publics et Presse]

Autres articles

0
0

    Laisser un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *

    Thanks for submitting your comment!
    Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

    Bloqueur de publicités détecté !!!

    Nous avons détecté que vous utilisez des extensions pour bloquer les publicités. Veuillez nous soutenir en désactivant ces bloqueurs de publicités.

    Powered By
    Best Wordpress Adblock Detecting Plugin | CHP Adblock