Close

Login

Close

Register

Close

Lost Password

LES PODCASTS DU MOMENT

Nintendo of Japan refuse de réparer les produits si les clients harcèlent les employés

Nintendo of Japan a une nouvelle politique dans laquelle il peut refuser de réparer des produits si le client a harcelé ses employés ou fait une demande déraisonnable, selon un rapport de Kyodo News .

« Nous avons pris la décision après avoir conclu que nos clients comprendraient en raison de la réputation que nous avons bâtie en leur répondant fidèlement », a déclaré un PR de Nintendo à Kyodo News.

Les raisons du refus de signaler un produit (via VideoGamesChronicle ) incluent l’intimidation, les menaces, les remarques insultantes ou dénigrantes, l’atteinte à la vie privée, les demandes excessives comme demander une réparation gratuite après l’expiration de la garantie, exiger des excuses de Nintendo, répéter la même demande. ou plainte, et commentaires diffamatoires sur les réseaux sociaux ou sites internet.

« Lorsque vous posez une question sur un produit réparé, veuillez vous abstenir d’utiliser des actions (y compris, mais sans s’y limiter, celles énumérées ci-dessous) qui vont au-delà de ce qui est socialement acceptable comme moyen de répondre à votre demande », lit la page de réparation mise à jour de Nintendo. 

« Si nous estimons que l’une de ces actions a eu lieu, nous pouvons refuser de remplacer ou de réparer le produit. De plus, si la Société considère que la conduite est malveillante, elle contactera la police, un avocat, etc. et prendra les mesures appropriées action. »

Il n’y a pas de lois au Japon qui empêchent le harcèlement par les clients, cependant, certaines entreprises ont ajouté des règles anti-harcèlement dans leurs termes et conditions.

« Certaines entreprises ont commencé à adopter une position résolue contre le problème, ce qui est efficace », a déclaré un responsable du ministère japonais de la Santé, du Travail  et des Affaires sociales.

Hiromi Ikeuchi, professeur de psychologie sociale à l’Université du Kansai, a ajouté : « Ces dernières années, les publications sur les réseaux sociaux ont rendu visible le harcèlement auquel diverses industries sont exposées, et les attitudes des consommateurs changent également. décision que la société était prête à accepter. »

Partager :

Negan
[CEO des magazines MEGA Force - PLAY Mag et Président de l'association WEB.E-Force] Que la MEGA Force soit avec vous et à jamais !

Autres articles