AFTER THE FALL

MEGATEST
PC PS4

Après un Arizona Sunshine très apprécié et remarqué, Vertigo était attendu au tournant avec ce AFTER THE FALL, qui promettait beaucoup niveau ambiance, gameplay, graphismes et immersion. Alors, l’attente en valait-elle la chandelle ? Nous avons effectué un double Megatest (une partie sur Meta Quest effectué par Spartan et une autre sur PSVR effectué par Warmelin) pour que vous ayez toutes les informations disponible sur l’un ou l’autre support.

Left for Dead VR ?

Futur post-apocalyptique proche, zombies, derniers humains, voilà le pitch de départ, assez simple, mais pour un titre multijoueur, on n’en demande pas plus.

Lorsqu’on lance le jeu, la première chose qui marque, ce sont les temps de chargement, assez longs. Mais soit, nous sommes sur un casque autonome, avec une puissance confortable mais limitée. Enfin nous arrivons au menu, puis dans un petit didacticiel plutôt bien fait qui permet de choisir le gameplay auquel on veut s’adonner : déplacement libre ou téléportation (pour éviter le mal des transports), mode de rechargement de l’arme (manuel pour plus d’immersion ou semi-automatique pour ne pas transpirer pendant les échanges), arme à gauche ou droite,… et nous voilà plongés dans l’action… ou presque.

Rendez-vous dans une sorte de HUB (vide, et où il ne se passe pas grand-chose) où les joueurs se retrouvent simplement pour lancer les parties dans des sortes de « bornes d’arcade », dans un jeu clairement axé sur le multi. Même si on a la possibilité de jouer en solo, ce n’est clairement pas mis en avant dans le jeu. Et pour cause, à chaque partie lancée, on se retrouve à devoir attendre d’autres joueurs (il faut être 4) pour que cela démarre. Bugs de lancement ou pas, parfois lorsque l’équipe est au complet, la partie ne démarre pas. Gênant. Et si on lance une partie solo, nous sommes assistés par des bots à l’IA plutôt limitée : par exemple, on peut se retrouver « gelé » par un boss de fin de niveau, mais personne ne vient pour nous « dégeler », et les bots tirent sur le boss sans viser ses points faibles, ce qui conduit inévitablement au game over, après une longue attente, figé dans la glace… Dommage.

Et ce gameplay, parlons-en : on arrive dans une map avec des objectifs à remplir, des petits collectibles (disquettes,…) à ramasser, des points de contrôle, des vagues d’ennemis à tuer qui arrivent par dizaines, et un boss de fin de niveau. On peut trouver sur notre route des grenades, des seringues revigorantes, et quelques énigmes à résoudre pour avancer. Si l’on se fait « tuer », en fait nous sommes « gelés » sur place, et l’on doit attendre que quelqu’un vienne nous secourir. Pratique pour ne pas perdre la partie, mais encore faut-il disposer du matériel de soin adéquat.

Check moi le zombie la Tabernak

Les missions ne sont pas vraiment variées, il faut tout simplement récolter la substance qui émane des ennemis, ou alors lancer des parties PVP qui revêtent un aspect plus stratégique, les ennemis joueurs ayant donc plus d’intelligence que les zombies ! En effet, les zombies sont juste bêtes et disciplinés, ils foncent sur vous, alors autant faire pareil ! Attention, ici pas de corps à corps, donc pas trop près les kills ! Ce qui déçoit, c’est qu’on avance, on tue du zombie, on avance, on re-tue du zombie,… et ainsi de suite. Dommage, pas de challenge ou de surprise ! C’est intuitif et facile à prendre en main, certes, mais rien de bien coriace à se mettre sous la dent. On peut cependant améliorer ou modifier ses armes, en acheter d’autres, mais c’est tout de même vu et revu.

Mais là où le bât blesse, c’est au niveau technique. La partie sonore est bonne, mais le graphisme est très moyen, voir horrible lorsqu’on est près des textures. Au loin, c’est correct, et il y a un grand nombre d’ennemis présents à l’écran, sans qu’il n’y ait de ralentissements. Le prix a payé pour cela. Sans doute, et même les avatars des autres joueurs sont représentés de manière assez bancale, avec des postures (position des mains et déplacements notamment) qui oscillent entre le mauvais et le risible. On attendait mieux.

Aucun plaisir malheureusement..

Et sur PSVR Alors ?

Malheureusement même constats malgré une bonne stabilité de l’appareil, les graphismes datés et les bugs de texture gâchent l’expérience… Vertigo Games n’a pas évolué depuis le fameux « Arizona Sunshine » pourtant qualitatif au premier abord, je ne vous le conseillerais donc pas sur ce support et je rejoins mon confrère sur l’ensemble de son ressenti. Je ne doute pas que le jeu disposera de quelques mises à jours pour rendre le gameplay plus fluide mais nous sommes très loin d’une pépite tel que « Walking dead the walking Dead : Saints & Sinners » Pour moi personnellement c’est un grand non..

Sur Meta Quest ou PSVR même constat le jeu manque d’intérêt

 

Il y avait une forte attente autour de ce jeu, et l’on est déçu. Très typé arcade, pour ne pas dire « bourrinage », After The Fall souffre de défauts de gameplay et surtout de sa technique, qui rend le titre à mi-chemin de ce qui a été promis. On prend un certain plaisir à jouer, mais on est vite agacé par les bugs, les graphismes datés, et le HUB, vide et sans âme. On est quand même loin d’un Arizona Sunshine, bien plus plaisant à parcourir. Concernant l’expérience sur Playstation VR elle n’en est pas moins déplaisant fade et sans réel intérêt, on s’ennuie rudement vite et on a plutôt envie de passer à autre chose.

Les plus

  • Une bonne dose d’action
  • Partie sonore de bonne facture

Les moins

  • Graphisme daté
  • Quelques bugs
  • Modes multi limités
  • IA des bots mauvaises
  • Sur PSVR l'expérience n'est pas meilleur
  • Univers fade et sans saveur
5

Juste

Son - 7
Graphisme - 4
Animation - 5
Gameplay - 5
Interet - 4
Note moyenne utilisateur
0
0 Votes
Note
Soumettre
Votre Note
0