PROPELLER ARENA

MEGATEST
DREAMCAST

Comme un coup de tonnerre jaillissant dans la nuit, l’annonce par SEGA de l’annulation de PROPELLER ARENA en fin d’année 2001, soit quelques semaines avant l’annonce de l’arrêt de la production de la Dreamcast pour lequel le jeu fut conçu, agiras un peu comme le mirage d’une étendue d’eau devant le marcheur assoiffé abandonné en plein SAHARA.

La raison de cette annulation à notre époque nous est parfaitement connue : les attentats du 11 septembre aux USA. Et oui, PROPELLER ARENA c’est tout bonnement un jeu de combat aérien : Dans le désert, en ville (très typé New York), au dessus d’un volcan, bref un pur jeu d’arcade développé par le génialissime Yu SUZUKI et les équipes du département AM2 de SEGA.

 

Dans le vif :

Aux commandes d’avions type Spitfire, Mustang et cie, il s’agit de survivre aux attaques de 6 joueurs acharnés, et tout les coups sont permis : Looping, tonneaux, vrilles et … tirs à gogos … de mitraillettes car vous ne disposez que de cette arme sans possibilités de power up . En revanche, vous pourrez chopper des bonus meurtriers au fur et à mesure de votre escapade destructrice. Pour finir la partie, il suffira d’abattre 10 ennemis pour passer au stage suivant. Ce jeu prévu originellement pour être joué en réseau grâce au modem de la console aurait été une tuerie avec ce mode,
mais l’histoire en a voulu autrement …

Techniquement, rien à redire tout est bon voir excellent : Sons avec des mélopées endiablées très rock n’roll, maniabilité, graphismes, animation sont à la hauteur de ce que l’on peut attendre de la Marylin MONROE des consoles. Un chef d’oeuvre made in Yu SUZUKI au sommet de son art.

 

 

Une bombe atomique sur la SEGA Dreamcast à posséder absolument, que l’on soit collectionneur ou simple joueur. À noter qu’à notre époque, une version Gold circule sur le web en support physique : Un conseil, jetez vous dessus, vous me remercierez bien bas !

Les plus

  • Arcade made in SEGA
  • Une bande son qui arrache sa race
  • Pouvoir s'écraser sur les décors (immeubles, montagnes, etc)
  • Le challenge oppressant des 10 ennemis abattus

Les moins

  • Annulation du jeu à l'époque ! Du coup, on a pas pu y jouer en 2001 !
  • Quoi ? Un jeu d'arcade annulé en 2001 ?
  • Vous êtes encore en train de lire ce test ? Faut partir maintenant
9

Incontournable

Son - 9
Graphisme - 8
Animation - 9
Maniabilité - 10
Intérêt - 9
[Social Media Manager, Responsable Webradio MEGA-Force et Rédacteur, Animateur des émissions SEGA Force et Carrément Rétro]
Note moyenne utilisateur
9
1 vote
Note
Soumettre
Votre Note
0