RANMA ½

Warmelin
CRITIQUE JAP'ANIME
CRITIQUE JAP'ANIME

Ranma ½ est un manga de Rumiko Takahashi. Il a été prépublié entre 1987 et 1996 dans le magazine Weekly Shōnen Sunday de l’éditeur Shōgakukan et a été compilé en un total de trente-huit volumes. La version française est éditée en intégralité par Glénat. Il raconte l’histoire pleine de rebondissements et quiproquos de Ranma Saotome et de sa fiancée Akane Tendô. Beaucoup de personnages se transforment en effet au contact de l’eau froide ce qui provoque de nombreux gags et péripéties. Une adaptation en anime sous forme de série de deux saisons, Ranma ½ et Ranma ½ Nettō Hen, suivi par plusieurs films d’animation et OAV. Après presque 14 ans d’absence sur les écrans télévisés, un OAV spécial de 30 min a été présenté à l’exposition « It’s A Rumic World » à Tokyo en 2010 à l’occasion du 50e anniversaire du magazine Weekly Shōnen Sunday. Intitulé « Nightmare ! Insense of Spring Sleep ! », l’OAV est une adaptation d’un chapitre du même nom du tome 34 du manga et est sorti en DVD au Japon le .

Synopsis : L’histoire commence chez la famille Tendô, qui réside à Nerima (arrondissement de Tokyo), et reçoit la visite d’amis de la famille : Genma Saotome et son fils Ranma. Les pères des deux familles ont arrangé le mariage de Ranma avec l’une des trois filles Tendô depuis très longtemps, afin d’unir leurs deux écoles d’arts martiaux et poursuivre l’exploitation du dojo familial Tendô. Tout irait pour le mieux si M. Saotome ne se transformait pas de temps à autre en panda géant et que Ranma Saotome n’alternait pas ses formes entre celles d’un beau lycéen très doué en arts martiaux et celle d’une ravissante jeune fille rousse (dans l’animé), également très douée dans ce domaine. La double apparence de Ranma, ainsi que les autres transformations en humain ou en animal de plusieurs autres protagonistes constituent la source de nombreux quiproquos et coups de théâtre dans Ranma ½, au gré des expositions à l’eau froide (transformation) ou chaude (retour à la normale). Il en résulte suspense et effets comiques à un rythme effréné, d’autant que les transformations sont généralement un secret honteux connu d’un petit cercle d’intimes, qui peuvent en user comiquement.

L’alchimie et le parfait mélange entre les arts martiaux et l’amour.

Ranma destiné a devenir un grand maître des arts martiaux traverse une mauvaise passe avec son père lors d’un entrainement, en somme plutôt classique lors de son voyage en chine. À cause d’une promesse de son père a Soun Tendô, il doit se marier avec Akane Tendô et hériter du dojo Tendô, mais il est contre car ne s’entend pas au mieux avec Akane. D’autres filles tournent autour de Ranma tel que Shampoo, Ukyô Kuonji, Kodachi Kunô, et même Tatewaki Kunô est amoureux de la version féminine de Ranma. Les rivalités en amour des personnages. Ranma traîne trois autres prétendantes/fiancées importantes : Shampoo, l’Amazone chinoise qui veut l’épouser parce qu’il l’a vaincue en duel et qui se transforme en chat ; Ukyô, l’amie d’enfance que Genma avait fiancée à un Ranma âgé de cinq ans ; Kodachi, la gymnaste douée en herboristerie qui a le coup de foudre soudain pour Ranma… Ranma traîne aussi un prétendant : Tatewaki Kunô, un kendoka amoureux de Ranma fille (qu’il appelle « la fille à la natte », osage no onna). De son côté, Akane traîne trois prétendants également : le même ; Tatewaki Kunô, qui ne peut jamais se décider entre l’amour d’Akane et celui de la fille à la natte, amour qu’il a créé de toutes pièces, Gosunkugi et Ryôga, un ami d’enfance de Ranma, devenu son rival rancunier par la suite.

Des adultes envahissants : Cologne, l’arrière-grand-mère de Shampoo qui soutient cette dernière dans son entreprise ; Happôsai, le vieillard pervers et accessoirement le maître du père de Ranma et du père d’Akane, dont le passe-temps favori est de voler des sous-vêtements féminins. Ces deux-là sont de grands maîtres en arts martiaux et jamais à court de techniques bizarres, ruses vicieuses et autres coups bas. Ranma et Akane sont aussi têtus et fiers l’un que l’autre, et ils ne prennent pas de gants. La série les montre à la fois cohabitant paisiblement et rivaux face à la question des fiançailles. Des ennemis divers et variés. À mesure que l’histoire passe, les origines de leurs adversaires se diversifient considérablement et sortent du cadre des lycées de Nerima et des environs.

C’était pas l’amour fou au départ..

 

Une pointe de comédie.

Souvent et parfois à juste titre les personnages secondaires n’ont pas de rôle majeur dans une production pour laisser place et toute la lumière au profit des personnages principaux, ce qui est drôle c’est que dans “Ranma 1/2” chaque personnage est sa place. Les bons comme les mauvais ont un sens mais encore plus quand il s’agit de “Colon” la grand-mère de Shampoo, elle est très vieille et surtout très puissante. Elle et Shampoo dirigent le restaurant le Cat Café. Colon est une grande maîtresse en arts martiaux et elle est d’une rare sagesse, et elle connaît beaucoup de techniques qui ont maintenant disparu dans les méandres du passé. Mais elle est également une source de problèmes pour Ranma, car elle veut qu’il épouse Shampoo. Elle sait que Ranma est très fort et ferait un époux parfait pour sa petite-fille, et ce malgré les désirs de Mousse et ceux de Ranma qui semble préférer Akané. Les différentes interactions entre la grand-mère de celle-ci et les autres personnages de la série donnent des scènes épiques et hilarantes. 

Ces deux personnages sont prêtes à tout pour convaincre Ranma

 

La complexité des relations.

Concernant le couple de Ranma et Akane, il n’est pas toujours évident de percevoir l’amour qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, surtout dans la première moitié de l’œuvre (la seule partie connue des gens qui n’ont vu que la série télévisée). Le plus évident est que chacun d’eux avoue son amour, à plusieurs reprises, hors de portée des oreilles de l’autre. Akane le fait plus facilement que Ranma, parce que ce dernier traîne le poids de son éducation machiste. Ranma se dit (à lui-même) qu’il tombe amoureux d’Akane tous les quinze jours. Akane regrette de ne pas pouvoir exprimer ses sentiments par timidité. Ensuite, il y a les actes qui parlent plus que les paroles : d’innombrables fois l’un vole au secours de l’autre ou protège l’honneur de l’autre, sans penser aux conséquences, et se retrouve bien embarrassé quand quelqu’un souligne cet acte désintéressé. En outre, ils font preuve de beaucoup d’honnêteté l’un envers l’autre, même si c’est dur. Toutes les fiancées de Ranma se montrent excessivement flatteuses et caressent l’ego de Ranma dans le sens du poil, sauf Akane. Enfin, Rumiko Takahashi a semé quelques petits détails très discrets qui révèlent la complémentarité de Ranma et Akane. Ainsi, Akane s’avère être une vraie brute dans son sommeil : elle donne des coups autour d’elle, avec tant de force que même Happôsai n’arrive pas à s’en défaire. De l’autre côté, Ranma est un tel champion de l’esquive qu’il parvient à éviter les attaques d’Akane sans se réveiller. Les deux sont donc bien faits l’un pour l’autre.

De nombreux personnages (Ryôga, Shampoo, Mousse, Kodachi, Ukyô, Kunô, Gosunkugi) ressentent de l’amour pour d’autres (en général Ranma, Akane et Shampoo) sans que leurs sentiments ne soient partagés.

Cela fait le sel de la série, provoque de nombreux rebondissements et quiproquos. Liste des personnages concernés:

  • Ryôga aime Akane
  • Shampoo aime Ranma (garçon) puis accepte Ranma fille quand elle découvre la vérité (il l’est d’ailleurs cité dans l’un des épisodes des animés que Shampoo ne cherche pas à flirter avec Ranma quand ce dernier est une fille, épisode 16)
  • Mousse aime Shampoo
  • Kodachi aime Ranma (garçon)
  • Ukyô aime Ranma (garçon) puis fille
  • Kunô aime Akane et Ranma (fille)
  • Gosunkugi aime Akane
  • Dr. Tôfû Ono aime Kasumi Tendô
  • Konatsu aime Ukyô
  • Akari Unryû aime Ryôga (Cette relation amoureuse demeure ambigüe. En effet, l’amour de Ryôga pour Akane est net. Cependant, certains éléments comme dans le tome 31, montrent que Ryôga considère Akari comme sa petite amie et qu’il l’aime jusqu’à parfois en oublier Akane.)
  • Happosai aime toutes les filles dont Ranma et Shampoo (C’est la caricature du pervers lambda et rigolo un peu comme Kame-Sennin dans Dragon Ball)

 

Ça mérite une bonne douche

Les arts martiaux et l’amour c’est bien mais si on ajoute le côté fantastique délirant, on obtient des transformations et des apparences plus folles les unes que les autres.

Personnage Apparence originelle Transformation (eau froide)
Ranma Saotome & Herbe Garçon Fille
Genma Saotome Homme Panda
Ryôga Hibiki Garçon Porcelet noir
Shampoo Fille Chatte rose/violette
Mousse Garçon Canard
Rouge Fille Ashura (divinité hindoue à trois têtes et six bras)
Tarô dit « le collant » Garçon Créature hybride de yéti, taureau, grue et anguille (puis poulpe)
Rakkyôsai Vieillard Enfant
Koruma & Masara Hybrides humain-oiseau Humains
Kiima Hybride humaine-oiseau D’abord en humaine, puis en Akane

 

Côté gauche : Transformation Shampoo & Côté droit celle du père de Ranma “Genma”

 

Les musiques sont magnifiques !

Ce que j’aime surtout dans cette œuvre c’est l’ambiance que procurent les musiques et les génériques sont épiques ! On ressent le mélodramatique ou la comédie dans chaque note.

 

Les différents adaptations, films et Oav

  • 1989-92 : Ranma ½. La série télévisée compte 161 épisodes (dont deux qui ne sont que des résumés des épisodes précédents) et couvre les 22 premiers tomes du manga original. Un certain nombre d’épisodes sont originaux et n’ont pas d’équivalents dans le manga. D’autres sont des adaptations d’histoires du manga, en général simplifiées pour des questions de durée (les histoires du manga sont de longueur très variable). Série initiale diffusé en France par le Club Dorothée sur TF1 sous une forme tronquée (censure).
  • 1993-96 : Ranma ½. La série ne couvrant que la moitié de l’œuvre, douze OAV ont été réalisés en supplément. Aucun ne traite les deux derniers tomes du manga (l’histoire finale).
    • 1993 : Shampoo hyôen! Hanten Hôshu no wazawai (La malédiction des bijoux contraires)
    • 1993 : Tendo-ke scramble Christmas (Un Noël mouvementé chez les Tendô)
    • 1994 : Akane versus Ranma. Okaasan no aji wa watashi ga mamoru! (C’est moi qui perpétuerai les saveurs de maman)
    • 1994 : Gakuen ni fuku arashi! Adult change Hinako-sensei (Tempête sur le lycée)
    • 1994 : Michi o tsugu mono (La voie de la succession), en deux parties
    • 1994-95 : Yomigaeru kioku (Souvenirs d’enfance), en deux parties
    • 1995 : Aa noroi no harendô! Waga ai wa towai ni (La grotte maudite)
    • 1995 : Jaaku no oni (L’ogre malfaisant)
    • 1996 : Futari no Akane “Ranma, watashi o mite!” (La poupée maléfique)
    • 2010 : Akumu! shunmin ko (cauchemar l’encens du profond sommeil)

Trois films d’animation ont été réalisés :

  • 1991 : Chuugoku Nekonron daikessen! Okite yaburi no gekitou hen! (La grande bataille de Chine)
  • 1992 : Kessen tougenkyou! Hanayomewo torimodose! (Rendez-nous nos copines!)
  • 1994 : Chô-musabetsu kessen! Ranma-team versus densetsu no hôhô (Le phénix légendaire). D’une durée de trente minutes seulement, ce film est souvent classé comme OAV.

Un téléfilm live de deux heures a été diffusé le  sur NTV. Il est scénarisé par Yoshihiro Izumi et se concentre sur le personnage de Akane Tendo.

 

Conclusion

Rumiko Takahashi fait partie des mangakas d’excellence, elle a su amener et construire son œuvre “Ranma 1/2” au panthéon des légendes. Les personnages sont drôles et attachant et que ce soit le manga ou l’animé, ils font tous deux l’unanimité ce qui est devenue rare à notre époque. Il faut vraiment pouvoir le lire ou le regarder une fois dans sa vie pour être comme hypnotisé par l’évolution des protagonistes et antagonistes, les personnages plus secondaires ont tous un rôle important à jouer et on peut reprocher parfois son côté bisounours à certains d’entre eux surtout dans l’animé cependant on pardonne très vites les longueurs au vu de la qualité de l’histoire en général. Une production a consommer encore et encore sans modération ! Si vous aimez les comédies dramatiques “Ranma 1/2” est fait pour vous !

 

 

 

Les plus

  • L'alchimie entre les arts martiaux et la comédie dramatique
  • Tous les personnages sont attachant même les secondaires
  • L'animation et les musiques sont topissimes
  • L'histoire bien ficelé nous donne envie d'en savoir +
  • Le côté fantastique sans pour autant tomber dans l'excès
  • Le manga et l'animé dégage la même aura
  • Magique en VF ou en VOSTFR

Les moins

  • Quelques longueurs dans l'évolution des relations de certains protagonistes
  • Les censures de la version française
10

Chef d'œuvre

Musique - 10
Mise en scène - 10
Animation - 10
Chara-design - 10
Scénario - 10
Warmelin
[Rédacteur pour Jap'Anime également pour les Mega-Test, Fan de la licence RyuGaGotoku]
Note moyenne utilisateur
8.6
3 Votes
Note
Soumettre
Votre Note
0
fr_FRFR_FR