RIDGE RACER

Noscox
MEGATEST
PS VITA

Il fut un temps où les mots «Ridge Racer» invoquaient quelque chose de fort. Après presque deux décennies, les jeux Ridge Racer sont devenus synonymes de sortie les nouvelles consoles Sony et Microsoft, mais plus important encore, ils étaient toujours une valeur sûre. En fait, il y avait deux choses sur lesquelles vous pouviez compter si vous étiez un joueur Sony voir meme Microsoft (Ridge Racer 6 est sorti en exclusivité sur Xbox 360).

La vérité irréfutable et choquante est que ce Ridge Racer est le jeu qui vous laissera dans une position fœtale, basculant côte à côte, tout en murmurant doucement “es ce la fin de la franchise?” . Il incarne tout ce qui ne va pas dans l’industrie d’aujourd’hui. En fait, le jeu de base a été dépouillé et mis à nu, ce qui signifie qu’il reste à peine un squelette d’un jeu fonctionnel. Le manque de contenu vous frappe fermement dans la mâchoire, surtout après avoir été hypnotisé par l’écran de menu magnifique et futuriste. Le menu Ridge Racer utilise pleinement l’écran tactile de la Vita, mais c’est malheureusement une ruse. En feuilletant le menu, vous réalisez qu’il n’y a que trois options: Time Attack, Spot Race et World Race (multijoueur). Ce n’est que peu de temps après que vous vous rendez compte qu ’« il n’existe pas de mode carrière solo ». Mais ce n’est pas tout; vous n’avez que cinq voitures et trois circuits.

Vous voyez, Ridge Racer est la grande expérience de DLC (contenu téléchargeable) de Namco. Pour leur défense, le jeu est livré avec un code DLC gratuit, qui tire votre maigre collection de pistes et de véhicule. Il semble que Ridge Racer existe uniquement à titre d’expérience pour voir si les joueurs se laisseront arnaquer. Heureusement, les joueurs japonais n’ont pas accroché au système proposé, et tout indique que Namco mettra probablement l’idée en réserve… du moins pour le moment.

Apparemment, Ridge Racer était destiné à être un tour de force indéniable parmi les jeux PS Vita pour le multijoueurs. Cependant, même cet aspect laissera les joueurs dans la frustration. Il n’y a pas beaucoup de modes concenrant le multijoueurs pour commencer et la sélection est triste. Il y a le mode fantôme omniprésent, un mode de course ad hoc (si vous avez de vrais amis) et un mode en ligne. Le mode en ligne permet la création et la recherche de lobbies, mais le netcode est ridiculement instable.

De notre point de vue, ce n’est pas très rassurant, car la plupart du temps, nous dépendons des bonnes grâces et des vitesses de ligne élevées de nos camarades de jeu internationaux. Cependant, si vous parvenez à vous connecter à une course, le décalage devient insupportable. Si le netcode se comporte, il semble toujours que vous couriez contre des personnes de haut niveau qui adorent présenter leurs voitures fortement modifiées.
Il est difficile d’avoir une vision positive de la version PS Vita de Ridge Racer et de conclure qu’elle n’a aucune qualité de rachat.

Comme prévu, les commandes de Ridge Racer sont intuitives et les voitures se manient extrêmement bien. L’IA (dans Spot Race et Time Attack) est prévisible, mais comme ce jeu était vraisemblablement conçu pour le multijoueur, il pourrait être excusé comme un faux pas mineur.

Les graphismes sont plaisants comme a son habitude mais es ce suffisant ?

Bien que ce ne soit guère une vitrine pour les prouesses graphiques de la Vita, il est dommage que Namco ait vidé son propre jeu pour le profit. Le gameplay de base est en fait décent, et le peu qui reste est complété par un schéma de contrôle supérieur à la moyenne. Cependant, l’expérience totale laissera même le joueur le plus occasionnel se sentir meurtri, battu et exploité. C’est aussi proche du «jeu de gouttière» que possible.

Les plus

  • l'identité visuelle Ridge Racer est toujours la

Les moins

  • arrière-plans aliasés
  • un multijoueur pas emballant
  • Du Fan Service mais mal préparé
  • Musiques qui s'oublient rapidement
  • L'épisode de trop
4.9

Pas terrible

Son - 5
Graphisme - 6.5
Animation - 4
Maniabilité - 6
Interet - 3
Noscox
[CEO, Responsable Relations Publics et Presse, Président de l'Association Web.E-Force, Animateur de l'Emission MEGALIVE et MEGASTREAM]
Note moyenne utilisateur
3
1 vote
Note
Soumettre
Votre Note
0

Lost Password

Sign Up

fr_FRFR_FR
fr_FRFR_FR

Pin It on Pinterest

Shares
Share This