SONIC ADVENTURE (DX)

MEGATEST
DREAMCAST GAMECUBE PC PS3 XBOX 360

De temps en temps, un jeu redéfinit une série et l’ amène dans une nouvelle direction. Sonic Adventure d’un certain point de vue est de ces jeux la. Il conserve la linéarité et la structure d’un jeu 2D et apporte, pour la première fois, une vitesse réelle à un jeu de plateforme 3D. Ainsi, Sonic est de retour sur Dreamcast après de bien longues années d’attente.

Ayant échoué à maintes reprises à cause de la technologie, le Dr Robotnik a commencé à chercher ailleurs du matériel pour conquérir le monde. Au cours de ses voyages, il est tombé sur Chaos, un Dieu de la destruction fait d’eau. Pour atteindre son plein potentiel destructeur, Chaos doit absorber les sept Chaos Emeralds. Robotnik commence alors à parcourir le monde à la recherche de gemmes insaisissables, suscitant l’intérêt de Sonic. Cinq personnages supplémentaires sont également pris dans la lutte contre Robotnik et le Chaos, et chaque personnage a ses propres objectifs. Tails cherche à devenir plus indépendant vis à vis de Sonic; Knuckles recherche des éclats de la Master Emerald brisée; Amy protège un petit oiseau; Big poursuit son ami amphibie; et le E-102 Gamma de Robotnik, vise à libérer le monde de sa famille robotique. Plusieurs flashbacks sont entrecoupés dans chacune des aventures.

Les niveaux de Sonic Adventure se déclinent de deux façons: étapes d’action et d’exploration. Les étapes d’action sont, comme leur nom l’indique, orientées vers l’action. Chaque étape d’action est entièrement autonome, avec des mécanismes de jeu variant d’un personnage à l’autre. Les niveaux de Sonic se jouent globalement comme ils le faisaient dans les jeux 2D Sonic. Les niveaux de Knuckles, quant à eux, sont centrés sur la recherche à travers différents niveaux, des éclats de Master Emerald. Des zones d’explorations assez ouvertes, relient les étapes d’action. Les zones de terrain sont habitées par différentes personnes à qui parler, et elles ne contiennent aucun ennemi autre que les boss du jeu. Enfin, cachés un peu partout, se trouvent des objets qui améliorent les capacités des personnages, leur permettant d’accéder à de nouvelles zones.

Même avec des différences de jeu respectives des personnages, la conception de Sonic Adventure est très simple et linéaire, de sorte que le gameplay soit toujours rapide et amusant. Sonic est de loin l’un des jeux de plateforme 3D le plus rapide à ce jour. Les boss sont bien faits et inventifs. Sonic Adventure regorge également de mini-jeux : de l’impressionnante séquence de snowboard dans la zone Icecap, à la course d’autos tamponneuses à Twinkle Park, Sonic Adventure est varié. Cependant, le mini-jeux les plus intéressant est centré sur le processus d’élevage de Chao. S’inspirant de la simulation Nightopian A-Life de NiGHTS, il permet aux joueurs de faire éclore ces adorables créatures à partir d’œufs dans trois zones de reproduction, dispersées tout au long du jeu. Les Chao apprennent de Sonic et de ses amis, grandissent, pondent de nouveaux œufs et se diversifient génétiquement. Chaque Chao est évalué en natation, en vol, en course et en force. Vous pouvez travailler sur les statistiques de votre Chao en les téléchargeant dans une VMU (la carte mémoire de la Dreamcast) et en les aidant dans une mini-aventure qui leur est propre. Vous pouvez même les accoupler en reliant deux VMU ensemble. La simulation Chao est étonnamment intéressante et amusante à jouer, surtout si vous échangez et rivalisez avec des amis. 

Bien qu’impressionnant pour l’époque, Sonic marque quelques signes de faiblesse qui affectent directement le gameplay. La caméra du jeu est le problème le plus notable, mais des problèmes de collision apparaissent également de temps en temps. La plupart du temps, la caméra ne gêne pas le jeu, mais elle est extrêmement capricieuse dans les espaces restreints et peut se coincer sous le sol et derrière les murs, entraînant parfois des morts inutiles. Les problèmes de collision peuvent également entraîner la disparition prématurée de Sonic, ce qui l’amène parfois à traverser un mur normalement solide. Quoi qu’il en soit, ces problèmes ne ruinent pas le jeu – ils ajoutent seulement un élément occasionnel de frustration. Quelquefois, Sonic restera bloqué sur une pente, et bien que cela soit généralement corrigé avec juste un saut, il peut saper de précieuses secondes d’une course gagnante pour un emblème final.

Des environnements énormes et détaillés du jeu, se dégage le style visuel propre des jeux Sonic de la Megadrive. Les textures sont nettes et variées, et les temps de chargement sont courts. La plupart du jeu fonctionne à une cadence d’image agréable, malgré quelques ralentissements. La grande majorité des cinématiques du jeu sont réalisés avec le moteur de jeu lui-même et sont joliment chorégraphiés. La musique du jeu est très rock et change du style classique des anciens Sonic. La plupart des effets sonores sont classiques à la série et fonctionnent toujours bien. Les voix du jeu, dans l’ensemble, sont assez bien faite, hélas on échappe pas a quelques doublages vraiment médiocres et Sega a complètement ignoré la synchronisation labiale.

 

Conclusion

Sonic Adventure est un jeu donc un incontournable pour la Dreamcast du haut de ses vingt heures de jeu. Avec la simulation de Chao-élevage et les mini-jeux, ce titre de la dernière machine de Sega est généreux. Les fans de la série Sonic seront certainement ravis de Sonic Adventure qui ose la 3D tout en reprenant le style des jeux originaux. Même avec ses défauts, la Sonic Team a produit une expérience 3D de qualité pour son époque.

A noter que la version Gamecube offre en cadeau 12 jeux issus de la licence Sonic.

Les plus

  • La musique très dans l'ambiance
  • La durée de vie avec les histoires différentes des personnages
  • Les graphismes colorés et fun

Les moins

  • La caméra qui pose problème dans certaines situations
8.3

Super

Son - 9
Graphisme - 8
Animation - 8
Gameplay - 7.5
Interet - 9
[CEO, Responsable Relations Publics et Presse]
Note moyenne utilisateur
6.2
3 Votes
Note
Soumettre
Votre Note
0