TORMENTED SOULS

MEGATEST
PC PS4 PS5 SWITCH XBOX ONE XBOX SERIE X

D’aussi loin que je me souvienne, très peu de licence issue du “Survival-Horror” ont réussi à tenir la distance face au géant du genre comme “Resident evil” “Silent Hill” ou bien encore “Alone in The Dark” bien sûr qu’il y a eu des productions de qualité comme “The Evil Within” qui se faisait une petite place assez timide face à la concurrence cependant ce n’est rien comparé à “Tormented Soûus” qui reprend exactement et trait pour trait les codes de ce qui se faisait de mieux à l’époque.

Au cœur de l’épouvante

Quelque chose de terrible se produit alors que Caroline Walker enquête à propos de la disparition de ces jumelles à Winterlake. Au beau milieu de la nuit, elle se réveille nue dans une baignoire et branchée à des appareils médicaux en décrépitude. Le début de l’aventure annonce déjà la couleur, plongé au milieu de nulle part dans un manoir reconverti en hôpital psychiatrique aujourd’hui désaffecté, Caroline va devoir percer les mystères qui hantent ce lieu maudit. il n’est pas question d’un militaire ou d’une héroïne telle que “Jill” super-entrainée mais d’une civile toute frêle aux allures innocentes, ce qui renforce le côté sadique et dangereux devant une telle situation. La question n’est pas de savoir si vous allez en baver, vous allez totalement revivre une véritable immersion au cœur de l’horreur avec des musiques effrayantes et une ambiance glauque qui respire l’incertitude vitale.

Graphiquement c’est effroyablement magnifique

Un gameplay bien rodé

Les codes du frisson et de l’effroi sont repris a la perfection, avec des angles de vue angoissants ainsi qu’un plan de caméra fixe et des couloirs plutôt étroits, il est possible de diriger son personnage soit avec le joystick directionnel qui a pour effet une certaine fluidité mais peut avoir quelques défauts de direction lors de certains passages ou bien à l’ancienne à la croix directionnelle ce qui rend les choses peut-être plus lentes mais beaucoup plus précises. Dans ce jeu il n’est pas question d’arme traditionnelle pour se défendre mais d’un pistolet à clou qui semble faire l’affaire, les munitions ne sont pas rares mais il en faudra une certaine quantité pour venir à bout de vos adversaires qui peuvent paraître coriaces au premier abord. Il vous sera possible de récupérer d’autres armes au fur et à mesure de votre progression, par contre ce qui est fortement impactant c’est son système de sauvegarde ! Pas de ruban encreur mais des bandes magnétiques qu’il faudra trouver mais aussi utiliser intelligemment durant votre session, la grande richesse de ce jeu mais aussi sa plus grande difficulté ce sont ses énigmes dignes des plus grands casse-tête sans pour autant être insurmontable. La durée de vie est plutôt pas mal et ça dépendra fortement de votre capacité a résoudre les énigmes, pour un premier run 5h voir un peu moins devrait amplement suffire pour les plus doués d’entre vous.

Le retour d’une véritable caméra a angle fixe pour plus d’angoisse

Une inspiration tirée des plus grands

Il aura fallu attendre “Tormented Souls” édité par PQube et développé par dual Effect et abstract digital pour obtenir un opus original qui s’approprie la tambouille des plus grands tout en ajoutant leur pierre à l’édifice et c’est une réussite, les longs couloirs immenses et sombres seront vraiment le cadet de vos soucis face au monde parallèle accessible via des miroirs qui peuvent notamment faire penser au même procédé qu’un certain “The Evil Wihtin” mais ceci n’est qu’un détail de plus. Graphiquement ça tourne plutôt pas mal “Testé sur PC en Ultra l’opus ne requiert pas une configuration de l’espace”

Une sortie en dents de scie

Malheureusement ce qui fait défaut actuellement à cette nouvelle franchise c’est sa sortie un peu en dents de scie, disponible actuellement sur “Ps5 et PC” en dématérialiser pour un prix défiant toute concurrence pour une production de qualité 19.99 euros et 34.99 euros en moyenne en support physique tout dépend de la boutique… Prévu puis annulé puis renouvelé sur Xbox One il  n’y a pas de date de sortie fixée à ce jour sur cette dernière, quant aux Éditions “Ps4 & Nintendo Switch”  l’échéance est fixée au 29 octobre pile poil pour halloween si rien ne change. Une démo est d’ailleurs présente sur la Playstation 5 pour les plus intéressés et qui possède la fameuse next-gen de Sony.

Certains sont vivement coriaces

 

Tormented Sous a le vent en poupe et c’est mérité, adulé et bombardé de critique plutôt positive il ne faut aucun doute que cette licence a de l’avenir dans un futur proche. Avec gameplay connu mais qui fait le café, il est vrai que la prise de risque est minime cependant c’est ce que beaucoup de joueurs demandent depuis des années “un véritable retour aux sources” et pour ce qui est de la nostalgie et des souvenirs tout en restant dans l’effroi le pari est remporté haut la main. Il est fort à parier que nous continuerons d’entendre parler de PQube et de sa nouvelle licence, ils ont produit de l’excellence.

Les plus

  • Une ambiance horrifique bien retranscrite
  • Le retour de la caméra a angle fixe
  • Les énigmes nous force a réfléchir un minimum
  • Une histoire originale
  • Graphiquement au poil
  • Une durée de vie correct

Les moins

  • Pas forcément de rejouabilité
  • Le visage de l'héroïne qui fait un peu trop kawai
8

Super

Son - 8
Graphisme - 7.5
Animation - 7
Gameplay - 8.5
Interet - 9
[Rédacteur pour Jap'Anime également pour les Mega-Test, Fan de la licence RyuGaGotoku]
Note moyenne utilisateur
0
0 Votes
Note
Soumettre
Votre Note
0