ZOMBIE REVENGE

MEGATEST
ARCADE DREAMCAST

Zombie Revenge  est un jeu vidéo d’arcade et Dreamcast sorti en 1999, de type beat them all. Armés de leurs poings, de leurs pieds et de toutes les armes qu’ils peuvent trouver en cours de route, les joueurs sont chargés de débarrasser une ville inconnue de zombies. Initialement intitulé Blood Bullet: The House of the Dead Side Story, le jeu a été renommé plus tard Zombies Nightmare avant que Sega ne décide de l’appeler Zombie Revenge.

Synopsis : Un plan gouvernemental très secret visant à utiliser les morts à des fins militaires, appelé UDS (Undead Soldier), est jeté dans les ténèbres par une entité inconnue. Un an plus tard, la ville est ravagée par les zombies. Trois des meilleurs agents de l’AMS sont envoyés : Stick Breitling, Linda Rotta et Rikiya Busujima. Ils sont envoyés pour éliminer l’ennemi et traquer le mystérieux chef de cette attaque, connu sous le nom de “Zed”. Après s’être battus dans la ville, ils sont finalement confrontés à Zed, qui révèle que le père de Stick était impliqué dans le projet UDS. Zed veut se venger de ses parents, assassinés dans le cadre du projet. Il méprise tous les humains et souhaite les transformer en zombies en propageant le virus. Zed libère à l’intérieur de lui un puissant UDS qu’il appelle le dieu de la destruction, qu’il prévoit d’utiliser pour détruire le reste des humains, avant que les trois agents ne le vainquent et sauvent l’humanité.

The Spin-off of the Dead

De base prévue pour être un jeu sous licence de la série populaire “The House of the Dead” initialement nommé “Blood Bullet: The House of the Dead Side Story”  Sega fait marche arrière et décide d’en faire un spin-off “Zombie Revenge”. Il sort en février 1999 sur la borne de Sega “Naomi”, puis porté sur la chouchoute des consoles de salon “La Dreamcast”. Un portage du jeu pour la Playstation 2 devait être publié par Acclaim Entertainment et porté par Acclaim Studios Teesside, mais a finalement été annulé. Les clins d’œil à la série ne manquent pas, on reconnaît bien la direction artistique dès les premiers instants du jeu, si vous êtes un amateur de la série “House of the Dead” alors vous êtes en terre connu à quelques détails prêts.

En tant que spin-off, le jeu contient diverses références au jeu original The House of the Dead. Les zombies ressemblent à ceux du premier jeu, et les protagonistes de la série originale et de Zombie Revenge sont des agents AMS. Au début du jeu, les icônes d’ordinateur de Thomas Rogan et “G” sont visibles sur le bureau de Linda. Le manoir Curien vu dans le premier House of the Dead apparaît comme sa propre scène, appelée “La maison des morts” et la musique du premier niveau est utilisée. Le dernier boss de Zombie Revenge s’appelle Black Magician Type 01. La séquence de crédits du jeu est également similaire, remontant à travers les étapes du jeu jusqu’au début de la partie.

On y verrait presque le manoir “Spencer” de Resident Evil

Le gameplay de la mort qui tue

Contrairement à sa source d’inspiration “Zombie Revenge” a pris le chemin du Beat them all, il est possible d’incarner trois agents qui visent dans la caricature du beau gosse, de la fille qui ne sait pas ou elle met les pieds et d’un Américain avec une coupe afro qui parle japonais… La caricature que peut proposer une production qui verse dans le “nanar” mais le plus important dans ce type de jeu, ce n’est pas le scénario mais d’en foutre plein la pomme au camp adverse. De côté là, vous pouvez me croire vous allez être servis ! Des armes en veux-tu en voila il est même possible de combattre à mains nues mais c’est malheureusement loin d’être efficace vue la horde de zombies assoiffés de chair humaine qui vous attend sans compter que certains d’entre eux peuvent tirer à l’arme à feu… Je sais What the fuck ! La version Dreamcast du jeu ajoute un mode de combat dans lequel deux joueurs peuvent s’affronter l’un contre l’autre. Là ou le soft devient un peu plus appréciable en mode coopération, zombie revenge disposant même d’un mode “Network” pour pouvoir jouer en ligne, ce qui n’était pas chose commune en 1999.

Ils connaissent même le pouvoir du côté obscur ! (Image droite)

Cependant rien n’est parfait surtout dans l’univers du grotesque, la jouabilité du soft ! En effet, les coups au corps à corps sont beaucoup trop difficiles à placer pour certains, et la visée semble trop imprécise. Ce qui donne une sensation de confusion  surtout quand les ennemis sont nombreux à l’écran et ils le sont souvent à de nombreuses reprises. Malgré tout ça la technique n’est pas catastrophique, le jeu est incroyablement fluide dans ses mouvements de caméra, des graphismes superbes, avec des textures impressionnantes de finesse et de détail, avec une bande-son digne de la fin du monde, toujours dans le style de l’exagération. Ce qui est néanmoins sûr, ce que les fans du style devraient apprécier. Pourtant cet opus n’est pas le seul a proposer ce type de gameplay, sur la console de “Sega” un certains “Dynamite Cop” lui aussi avait mouillé le maillot dans un tout autre registre. 

Conclusion

Il est difficile à dire si “Zombie Revenge” est indispensable dans votre ludothèque “Dreamcast” la balance qualité/défaut reste tout à fait honorable et le plaisir d’un bon petit défouloir ne se refuse jamais ! Tiré d’une licence devenu légendaire aujourd’hui, il n’est pas exclu de revenir dessus de temps en temps après une journée stressante de travail ou de la vie quotidienne. La direction artistique est bonne et la bande-son colle parfaitement à l’ambiance, on note toutefois un défaut gênant celui de la visée capricieuse mais qui pour autant n’est pas un point éliminatoire.  


Les plus

  • Un bon petit défouloir
  • Les clins d'œil a House of the Dead
  • Graphiquement mortel
  • Un mode "Network" pour jouer en ligne (Plus disponible forcément)
  • Une bande-son cataclysmique

Les moins

  • Une visée parfois capricieuse
  • Un scénario nanardesque
7.3

Bien

Son - 7.5
Graphisme - 7.5
Gameplay - 6.5
Animation - 8
intérêt - 7
[Rédacteur pour Jap'Anime également pour les Mega-Test, Fan de la licence RyuGaGotoku]
Note moyenne utilisateur
0
0 Votes
Note
Soumettre
Votre Note
0